Fontès Architecture

  • francois-fontes-jean-monet-montpellier
  • francois-fontes-jean-monet-montpellier-2
  • francois-fontes-agropolis-international-montpellier-1
  • francois-fontes-lycee-aristide-maillol-perpignan-1
  • francois-fontes-lycee-aristide-maillol-perpignan-2
  • francois-fontes-hotel-de-ville-montpellier-1
  • francois-fontes-hotel-de-ville-montpellier-2
  • francois-fontes-lycee-marc-bloch-serignan-1
  • francois-fontes-pierre-de-viala-prades-le-lez-1
  • francois-fontes-siege-ametis-montpellier-1
  • francois-fontes-siege-ametis-montpellier-2
  • francois-fontes-salins-aigues-mortes-1
  • francois-fontes-pont-sur-lez-montpellier-1
  • francois-fontes-mas-rouge-lattesr-1
  • francois-fontes-via-domitia-le-cres-1
  • francois-fontes-santa-cruz-nimes-1
  • francois-fontes-fac-de-medecine-montpellier-1
  • francois-fontes-fac-de-medecine-montpellier-3
  • francois-fontes-fac-de-medecine-montpellier-2
francois-fontes-emeris-hugar

François Fontès

Études secondaires à Montpellier où il suit l’enseignement du grand naturaliste Hervé Harant.
Il entre en 1969 à l’École d’Architecture Languedoc-Roussillon et à l’Université Paul Valéry section géographie urbaine et histoire de l’art.

Il travaille à la mise en place de l’atlas régional sous la direction des professeurs Raymond Dugrand et Jean-Paul Volle.Il crée son agence d’architecture à Montpellier en 1975 et remporte depuis cette date de nombreux concours nationaux.
Son oeuvre compte de nombreux bâtiments publics, des projets d’urbanisme et de logements sociaux basés sur une interaction douce entre la nature et l’urbain. Ses réflexions sur l’évolutivité de l’habitat sont exposées à la Biennale d’architecture de Venise en 2008.

Il crée en 1990 sous l’égide de l’ORSTOM et du Cirad le Musée et le Centre International d’Agropolis dédié aux rapports entre l’homme et son environnement alimentaire.
Il construit des programmes d’enseignement prioritaire en Algérie et engage une réflexion prolongée sur les lieux d’enseignement, réalisant notamment le collège Maryse Bastié à Reims, les lycées Jean Monnet à Montpellier, Aristide Maillol à Perpignan, , Marc Bloch à Sérignan, l’Université de Valence , la faculté de Médecine de Montpellier etc. Le grand prix de l’Excellence Européenne créé par le prix Nobel de la paix René Cassin, lui est décerné en 1990.

En 2009, il devient Président et Directeur de publication de la revue internationale L’Architecture d’Aujourd’hui.
En 2014, par l’intermédiaire de sa société Hugar, il s’associe aux Ateliers Jean Nouvel.

FRANÇOIS FONTÈS A RÉALISÉ DE NOMBREUX PROJETS, TANT EN FRANCE QU'À L'ÉTRANGER

dont notamment le «Triangle de la Folie» à la Défense, la Bibliothèque d’Alexandrie et le prolongement de l’axe de la Défense dont il est co-lauréat.
Il participe dés 1984 à la restructuration urbaine de la ville de Nîmes, conjointement avec Jean Nouvel, Norman Foster, Kisho Kurokawa ... Depuis 1988 il participe à d’importants concours nationaux et internationaux.

Attentif à l’intégration d’une construction dans son environnement, au respect de l’identité architecturale des territoires, à l’esthétique et à l’innovation, François Fontes s’est fixé comme objectifs l’embellissement de la ville et la qualité de vie des résidents.

 

Son ambition est de tendre vers l’excellence, en prenant en compte la valeur du patrimoine urbain, les nouveaux modes de vie et avec pour objectif de construire des ouvrages avec une architecture ambitieuse,pour dessiner de nouveaux horizons pour les villes de demain.

L'agence fontès architecture

Les missions de l’agence François Fontès sont nombreuses, allant de l’étude de faisabilité d’une opération sur un site déterminé, en passant par la conception de projets d’urbanisme d’ensemble, jusqu’aux missions classiques de l’architecte. La polyvalence de chaque collaborateur est un élément caractéristique de l’agence.
Elle a également de nombreuses réalisations et projets à son actif en commandes privées et publiques.

Réalisations

  • L’Ecole des Beaux Arts de Nîmes en 1988
  • Le Laboratoire de la Répression des Fraudes à Montpellier en 1992
  • Le Musée archéologique Ruscino de Perpignan en 1991
  • Le Lycée Jean Monnet à Montpellier (« Grand prix de l’Excellence Européenne ») en 1990
  • Le Collège de Saverdun dans l’Ariège en 1993
  • Le Creps de Montpellier en 1993
  • Agropolis International et son Muséum à Montpellier en 1994 - 2010
  • L’Hôtel des Impôts à Nîmes en 1994
  • L’Université Latour Maubourg à Valence en 1994
  • Les Bâtiments du Conseil Général du Var à Toulon en 1995 en association avec Dominique Verroust
  • Le Lycée Aristide Maillol à Perpignan en 1995 et son extension en 2003
  • Le Lycée Auguste Loubatières à Agde en 1996 et son extension en 2002
  • Le Collège Maryse Bastié à Reims en 1996
  • Le Palais Universitaire des Sports de Veyrassi U.F.R. S.T.A.P.S. de Montpellier en 1998
  • Le groupe scolaire de Marseillan en 1999
  • ZAC Port Marianne à Montpellier en 1999 en association avec Garcia-Diaz et A+
  • La réhabilitation de l’Hôpital Saint Charles à Montpellier 2006
  • Le village Lacustre « Port du Roy » à Aigues-Mortes en 2007
  • L’Hôtel de Ville de Montpellier en association avec Jean Nouvel livré en 2013
  • ZAC Consuls de Mer II et III à Montpellier en association avec Jean Nouvel en 2011
  • La Résidence « Iode » à Palavas en 2012
  • La Résidence « Les Pierres de Vialla » à Prades le Lez en 2012
  • La concession BMW et Ford à Montpellier en 2013
  • Le Lycée Marc Bloch de Sérignan en 2013
  • Le Siège du Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale (CGIAR) à Montpellier en 2014
  • La Faculté de Médecine à Montpellier livrable 4eme trimestre 2016